A La Une Heavy Rock Interviews

BUKOWSKI : Une petite entrevue

Les BUKOWSKI viennent de sortir un excellentissime album, STRANGERS, qui nul doute fera belle participation à tout top albums 2018 qui se respecte. Histoire d’en savoir un peu plus sur quelques sujets divers et variés, Froggie’s Rock City a posé quelques questions au groupe.


Froggie’s  : Hello, tout d’abord comment ça va  ?

Buko : Fort bien merci!

Froggie’s  : Votre dernier album STRANGERS est sorti il y a quelques semaines déjà. Quels sont les premiers retours  ?

Buko : Ecoute ils sont excellents, tant dans la presse que dans les yeux des gens sur scène, et ça c’est notre moteur.

Froggie’s   Concernant la tournée actuelle, comment se font les choix concernant la setlist chez les BUKO  ?

Buko : Pour l’heure, nous ne jouons que quelques titres car nous n’avons quasiment pas de temps pour répéter, mais cette semaine, au boulot les Buko!!! On devrait en jouer 6 du nouvel album pour le prochain concert!

Froggie’s : Combien de dates au total ? Vous pensez aller naviguer ailleurs qu’en France ?

Buko : Rage Tour bosse très très bien, depuis Septembre on enchaîne, cela doit représenter 25 dates et ce n’est pas mais alors pas du tout fini… On a fait la Belgique mais qui sait, on va peut-être reprendre l’avion…

Froggie’s  : Nombre de groupes ont recours dorénavant au Crowdfunding soit pour financer une tournée, un bluray ou un album. Ce qui est votre cas pour l’enregistrement de STRANGERS. Est ce une décision qui a coulée de source dès le lancement du projet ou bien trop de refus ont «  contraint  » le groupe a avoir recours à cet auto financement  ?

Buko : Non ça été une décision maturée. Et bien nous en a pris! Plus de liberté artistique, de fantaisie, et une proximité avec notre public qui n’a pas de prix finalement!

Froggie’s  : Comment s’est passé le processus de compos, de répètes, etc  ? Est ce que le fait de passer par une campagne d’auto financement change finalement la donne artistique  ?

Buko : Comme je te le disais, un sentiment de liberté, de ne pas rester dans les sentiers battus. Folie douce!

Froggie’s  : STRANGERS est nettement plus rentre dedans que votre précédent album. Vu les compos de ce dernier on aurait pu imaginer le groupe aller plus vers ce côté «  mainstream  » or, c’est carrément pas le cas. Comment vous expliquez cette envie de repartir au «  combat  », cette rage qui s’échappe  ?

Buko : Ce monde délétère nous inspire et Buko mute avec lui. On ne finira pas chez Ruquier, ça c’est sûr.

Froggie’s  : Pas mal de médias aiment classer un groupe dans telle ou telle case. Vous en pensez quoi  ?

Buko : Rien. On est curieux, on écoute 150 000 milles styles différents, je pense que la curiosité est un chouette défaut.

Froggie’s  : Personnellement c’est super difficile de classer BUKOWSKI quelque part d’autant plus qu’aucun album ne se ressemble. C’est peut être un peu tôt mais souvent des artistes savent plus ou moins vers quoi aller par la suite dès l’enregistrement d’un album terminé. C’est votre cas  ?

Buko : Tout ce que je sais, c’est qu’il sera encore plus sombre et violent.

Froggie’s  : Il y a un titre que j’aime particulièrement sur STRANGERS, c’est STARLESS NIGHT, qu’y a t il derrière ce titre exactement  ?

Buko : C’est un mémorial pour notre ami Lionel qui nous a quitté voici 2 ans. Il fut manager de Buko mais surtout un ami sincère.

Froggie’s  : Plus généralement est ce que STRANGERS est une suite de titres comme ça où bien y a t il une vraie connexion  entre chacun d’entre eux  (bons sans pour autant parler de concept)  ?

Buko : Non il n’y a aucune volonté alchimiste! Les thèmes ne sont pas les mêmes, les tempi non plus, juste un joyeux bazar.

Froggie’s  : La dernière fois que je vous avais croisé c’était en Novembre 2015 à Orléans (Astrolabe)  quelques jours seulement après le Bataclan et cette rage que vous aviez balancé sur scène ce soir là, vous les Mass Hysteria (qui était en tête d’affiche) nous a offert de quoi reconstruire face à ce qu’on avait connu. Est ce que de votre côté le fait d’avoir joué coûte que coûte cela vous a t il aidé à affronter  cette tragédie qui nous a tous touché au plus profond?

Buko : Complètement. Exutoire face à l’obscurantisme. On a été gravement meurtris, psychologiquement, mais le simple fait de ne pas avoir peur est salutaire. Show must go on.

Froggie’s  : En parlant de Mass Hysteria, ce soir là vous partagiez le même grateux, Fred Duquesnes. Depuis il est définitivement parti chez les Mass et vous avez recruté Clément Rateau. Comment s’est il intégré  ?

Buko : Très facilement! C’est un ami de longue date. Il avait quelques remplacements de Fred lorqu’il se préparait pour Mass, cela a été d’une logique implacable.

Froggie’s  : Est il intégré au processus de création sur STRANGERS  ?

Buko : à 666%

Froggie’s  : La scène Rock et Metal actuelle n’a peut être jamais connu autant de groupes et de sorties et pourtant de plus en plus de lieux de vie Rock n’Roll, bar et salles de concerts, sont en train de fermer un peu partout. Vous en pensez quoi  ? Comment le vivez vous  sachant que ces «  petites  » salles sont  des endroits où vous vous produisez  ?

Buko : C’est navrant. C’est un combat de tous les instants de tenir une boutique indé. Les subs se font rares, beaucoup baissent la garde parce que c’est réellement une mise à sac de la culture underground.

Froggie’s  : Et justement sur cette scène musicale «  fabriquée en France  » quel est votre avis  ? Des groupes/sorties que vous adorez  ?

Buko : Je t’avoue qu’on est pas trop à la page ces derniers temps, mais on sent qu’il y a un vraie émulation et ça nous chauffe!

Froggie’s  : On arrive sur la fin de cette Interview, un petit mot pour nos grenouilles  ?

Buko : Des bisous les rainettes!!!


Les BUKOWSKI sont actuellement en tournée. Alors une fois que vous aurez lu la chronique de STRANGERS assurez vous de ne surtout pas les louper car sur scène voilà un groupe du tout haut du panier. A ne louper sur aucun prétexte.

Add Comment

Click here to post a comment

Concerts à venir

Fév
8
ven
2019
19 h 00 min SHAÂRGHOT – UnderZone Party @ Le Petit Bain - Paris
SHAÂRGHOT – UnderZone Party @ Le Petit Bain - Paris
Fév 8 @ 19 h 00 min
SHAÂRGHOT - UnderZone Party @ Le Petit Bain - Paris
Le 8 Février 2019 SHAÂRGHOT se produira sur scène au Petit Bain (Paris) lors de la première édition de l’Under Zone Party. Au programme de cette soirée, des DJ’s qui vous balanceront des sets Electro/Dark Electro et[...]

A Propos

Ville : Paris Date de création : 2007 Line Up : ♦ Mathieu Dottel : chant / guitare ♦ Julien Dottel : basse / chant ♦ Clément Rateau : guitare ♦ Timon Stobart : batterie ♦ Web :  ♦ Site Officiel ♦ Facebook ♦
Discographie : ♦ Amazing Grace (2009) ♦ The Midnight Sons (2011) ♦ Hazardous Creatures (2013) ♦ On The Rocks (2015) ♦