Punk Metal Punk Rock Reports

TAGADA JONES : Le live au Download

Quelle affiche au Download Festival 2018 en ce samedi 16 Juin avec, bien sûr, les grosses têtes d’affiche que sont MANSON, NOFX, OFFSPRING, HOLLYWOOD UNDEAD, mais, et surtout, les TAGADA JONES.

On ne va pas jouer les vierges effarouchées mais le fait de savoir le groupe sur la Warbird, me renvoi un an en arrière en ce fameux 22 Juin où le groupe déglinguait tout sur la Warzone du Hellfest (le live vient d’ailleurs de sortir) et cette galère pour ressortir du lieu une fois le shoot accompli. Mais en ce 16 Juin, pas d’appareils et finalement le plaisir de me retrouver dans les tous premiers rangs.

Arrivés une bonne demi-heure avant le début du set avec ma gamine, le lieu est déjà bien rempli mais se faufiler reste encore largement faisable. Bingo, direction devant, on va en découdre pour une fois. Et ce qui est cool c’est de profiter du soundcheck réalisé par les TAGADA eux-mêmes, ça passe le temps et ça permet de faire monter en pression un public déjà bien bien chaud. Quelques minutes avant le début du set et bang, la baffe dans la gueule quand on constate que le public s’étire à perpette comme devant une Mainstage si vous voyez ce que je veux dire.

Et le groupe déboule sur scène. Boom, le bordel en tous sens, ça gueule à tout va, ça gesticule de feu de dieu et les titres passent à une vitesse de malade. Du pur bonheur, un truc de barge. Bref, une prestation de TAGADA JONES quoi. La setlist est peu ou prou similaire, (ENVERS ET CONTRE TOUSVENDREDI 13, LA PESTE ET LE CHOLERA) à celle de l’an passé à Clisson et le bordel de dingue sur le MORT AUX CONS où Niko demande au public de foutre la misère en ce lieu sur les 30 dernières secondes résume assez bien les minuscules 40 minutes octroyées à un groupe qui mérite pourtant bien plus. Non pas sur la taille de la scène puisque, « eh oh hein ? on punk à donf ici », mais sur le fait que le groupe a un tel panel de titres que ce serait bien d’avoir un poil plus quoi.

Mais au final que ça fait du bien. On en redemande encore et encore.

Photos par Nidhal Marzouk

Add Comment

Click here to post a comment

A Propos

Date : 16/06/2018

Salle/Ville : Base Aérienne 217 / BRETIGNY (91)

Affluence : Quelques dizaines de milliers


Affiche :