Hard Rock Interviews Rock

STICKY BOYS : Petite discussion avec le groupe

L’album « MAKE ART » est sorti depuis peu et déjà les STICKY BOYS enchaînent les kilomètres pour prêcher la bonne parole. Entre Nantes, Paris et des dates à l’étranger, le trio parisien prend le temps de répondre aux question de sleazethiscity.com.

Froggie’s Rock : Hello les STICKY BOYS. Dites, vous avez une actu chargée en ce moment non ? Entre la vie de tous les jours, la sortie de MAKE ART et la tournée, pas trop dur à gérer ? 

Sticky Boys : Salut ! Oui, effectivement, c’est chargé, mais on ne va surtout pas se plaindre. Evidemment on fait des nuits plutôt courtes, mais quoi de plus satisfaisant que de faire ce qu’on aime dans la vie ? On aura tout le loisir de se reposer plus tard… Donc pour le moment le mot d’ordre est le suivant : « AU TAQUET !!! ».

Froggie’sOn sait que vous avez déjà un follower de fan assez dingue un peu partout dans l’hexagone, comment est perçue votre musique en dehors de chez nous ? Pas mal de retour sur le dernier opus en date ? 

Sticky Boys : Il est encore un peu tôt pour se prononcer clairement puisque les chroniques et les retours, d’une manière générale, sont en train de tomber en ce moment. Mais pour ce qu’on en a vu jusque là, l’accueil est très positif ! Les premières dates effectuées à l’étranger se sont également très bien passées, et c’est très encourageant pour la suite.

Froggie’sTHIS IS ROCK N’ROLL était une petite bombe, MAKE ART est une GROSSE bombe Rock n’Roll, vous êtes devenus artificiers ou quoi ? D’où vous vient cette énergie ?

Sticky Boys : Content que ça te plaise. Tu sais, il y a eu quatre ans entre l’enregistrement des 2 albums. Et oui, même si « this is rock‘n’roll » est sorti en 2012, il a été enregistré en 2010. 4 ans passés  ensemble, que ce soit sur la route, sur scène, à répéter, à rencontrer du monde…  4 ans qu’on avait envie de composer de nouveaux titres. Donc quand on s’est enfermé à la cave l’hiver dernier, ça bouillonnait vraiment, donc tout est venu très vite, et je crois que ça se ressent sur le disque.

Froggie’sLe process d’écriture chez les STICKY BOYS ça se passe comment ?

Sticky Boys : Alex arrive la plupart du temps avec la trame principale de la chanson : le riff, la ligne de chant, une structure provisoire. Ensuite on assemble les pièces tous les 3. On ajoute la basse, la batterie, on ajuste le tempo. JB se charge généralement de l’arrangement des chœurs, et une fois que l’on a décidé du thème, on se lance dans les paroles. C’est d’ailleurs Tom qui a écrit la plupart des textes sur cet album. Un vrai travail d’équipe !

Froggie’sSi vous deviez ne retenir que 3 groupes (1 par gaillard) qui ont le plus comptés dans vos influences ?

Sticky Boys : Très difficile de répondre à cette question, si tu la posais demain, nous pourrions changer de réponse ! 😉 Mais on va essayer…
Tom : AC/DC, JB : Rancid, Alex : Iron Maiden

Froggie’s : Comment voyez-vous la scène Rock n’Roll Française actuelle ? Je veux dire qu’actuellement beaucoup de groupes s’exportent mais d’avantage dans le Metalcore & Deathcore (Betraying, Dagoba…) ?

Stick Boys : Oh tu sais, les groupes s’exportent quand ils sont prêts à le faire et quand le public est prêt à les accueillir. Dagoba, Betraying ou encore Gojira ou Loudblast, tous ces groupes ont des années d’expériences et un nombre de dates impressionnant au compteur. Ils se sont fait une belle réputation live en plus de s’être fait remarquer grâce à de bons albums…Le « rock ‘n’roll » est un style qui revient depuis quelques années en France, donc il va certainement y avoir de plus en plus de formations à suivre dans un futur proche, donc statistiquement, il y a plus de chances d’en voir quelques uns s’exporter.

Froggie’sEt les STICKY BOYS dans un grand Festival au milieu des vignes, c’est pour 2015 ?

Sticky Boys : On dit oui sans hésiter! Mais nous ne sommes pas chargés de la programmation.

Froggie’sUn petit mot pour les lecteurs de ce nouveau webzine qu’est Froggie’s?

Sticky Boys : Merci d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes et au plaisir de vous recroiser lors d’un concert ! N’hésitez pas à nous taper sur l’épaule, on n’a encore mangé personne !

Froggie’sBon courage pour la suite et encore chapeau pour cet album, vraiment excellent.

Stick Boys : Merci à toute l’équipe et à bientôt !

–> Article extrait de R.I.P Sleaze This City

Add Comment

Click here to post a comment

A Propos

Line up : ♦ Alex Kourelis – Guitars/Vocals ♦ J.-B. Chesnot – Bass/Vocals ♦ Tom Bullot – Drums/Vocals ♦


Bio Desc : Le trio parisien n’en est plus à un fait d’arme près puisque à force de faire rugir son rock ‘n’ roll sur nombre de scènes Française, il en délivre un nectar studio des plus exquis. Il  fait dire que la musique dégagée par les lascars n’a que pour mot d’ordre de vous faire bouger, headbanger et sauter de toute part. Vous êtes prévenus.


Discographie :


Web : ♦ Site Officiel ♦ Facebook Twitter